Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un blog qui parle de musique et de concerts beaucoup, de l'actu un peu, des choses qui me font raler (et qui sont souvent en lien avec l'actualité)...

53%

http://www.boutique-lost-funeraire.com/client/gfx/photos/produit/URN-METAL-24_1321.jpgNon, ce n’est pas le score de la gauche ou de la droite aux dernières élections, mais bien celui de ceux qui ne sont pas allés voter alors qu’ils ont tout de même fait la démarche de s’inscrire sur les listes électorales… cette inscription date probablement, pour beaucoup, de quelques années, comme la mienne, mais je trouve que c’est inquiétant. 

Inquiétant car je me demande combien en plus de ces 53.63% sont allés tout de même voter alors qu’ils n’en avaient pas envie. C’est ce qui m’est arrivé hier.

Car ce n’est pas cette campagne minable qui m’a donné envie de voter.

Car ce ne sont pas ces querelles politico-politiciennes, même pas dignes d’une cour de récré, qui m’ont donné envie de voter.

Car ce n’est pas le traitement médiatique désastreux de cette campagne qui m’a donné envie de voter.

Car ce ne sont pas les programmes, que je n’ai même pas eu envie de lire en détail, qui m’ont donné envie de voter.

Car ce ne sont pas l’hypocrisie et l’omniprésence de ce président de la république censé rester neutre et ne surtout pas se comporter en chef de parti qui m’ont donné envie de voter.

Car ce ne sont pas ces ministres bombardés sur des listes, très occupés à faire campagne, donc pas à faire leur boulot (alors que nous sommes tout de même dans une situation économique et sociale plus que grave), qui m’ont donné envie de voter.

Car ce n’est pas ce premier ministre, censé gouverner le pays, mais qui a fait des déplacements, des meetings… pour soutenir les candidats de son parti pour des élections REGIONALES, qui m’a donné envie de voter.

 

En fait, c’est plutôt ma conscience politique ou citoyenne, peu importe le terme étant donné le peu de sens qu’on y donne aujourd’hui, qui m’a poussée à traverser Paris pour aller poser un bulletin dans l’urne.  Et il est fortement probable aussi que le fait que des femmes (et quelques hommes) se sont battus, il y a à peine quelques dizaines d’années, pour que j’aie le droit de voter m’ait également encouragé à y aller malgré toute ma démotivation.

 

Durant ces dernières semaines, j’ai souvent eu envie de venir râler tellement ce que j’entendais chaque jour dans les médias me faisait bondir, et puis chaque fois, j’étais surprise par ce qui suivait, toujours plus horripilant, méprisant, médiocre, … que la connerie qui précédait. Et chaque fois, je me disais que tout ça m’épuisait au plus haut point et qu’au final, bondir à chaque parole, râler… c’était plutôt une perte de temps.

Au final, je me lâche un peu aujourd’hui, je crois que de voir tous ces lécheurs de pompe de l’union pour la médiocrité populiste venir réciter à la télé l’argumentaire qu’on leur a fait apprendre était la goutte de trop. Surtout de voir un premier ministre faire un discours alors que grands dieux non ! cette élection n’a aucune portée nationale puisque ce sont des élections régionales, t’as rien compris toi le votant !!! Alors qu’on vienne m’expliquer ce qu’il faisait hier soir à faire un discours là où on aurait plutôt attendu le chef de son parti !

 

Bref, hier, je crois que c’est un bulletin que j’ai mis dans l’urne, mais j’ai plutôt l’impression c’est ma conscience politique, mes convictions citoyennes qui se retrouvent en cendre au fond d’une urne…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article